Professeur contractuel

0

La continuité des cours est un élément essentiel dans l’enseignement des élèves. En cas d’absence de l’enseignant titulaire, il est vital de le remplacer temporairement pour que le programme se poursuive. Ce remplaçant s’appelle professeur contractuel. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de professeur contractuel. 

En quoi consiste le métier de professeur contractuel ?

Professeur contractuel

professeur contractuel, plus connu sous l’appellation « enseignant contractuel » est le remplaçant de l’enseignant titulaire pendant une période limitée d’une semaine, d’un mois ou pendant le reste de l’année scolaire. Il veille à ce que le programme scolaire suive bien son cours même en l’absence du titulaire.

Le métier d’enseignant contractuel est principalement dédié aux professeurs débutants qui se préparent à devenir enseignants à plein temps. Le plus souvent, il ne travaille que quelques heures par jour selon la matière qu’il enseigne et en fonction des besoins de l’école. 

Selon le décret du 29 août 2016, l’agent contractuel désigne une personne qui a pour fonction l’enseignement, l’éducation et l’orientation des élèves dans un établissement public du second degré. 

Ainsi, il peut aussi être amené à travailler plus longtemps selon le motif d’absence de l’enseignant régulier (congé parental ou congé sabbatique). Le professeur contractuel travaille alors sous contrat à durée déterminée ou CDD. Ce contrat ne prend fin que la veille de la rentrée scolaire suivante.

Un enseignant contractuel est différent de l’enseignant titulaire dans le cadre de leurs formations. Si les deux travaillent dans l’enseignement public, l’enseignement titulaire doit passer un concours pour accéder au métier. 

Il est important de souligner que dans un établissement privé, le professeur contractuel est appelé enseignant suppléant. Néanmoins, leurs missions sont les mêmes. 

Quelles sont les missions du professeur contractuel ?

Le professeur contractuel est amené à remplir plusieurs missions lorsqu’il remplit un contrat d’enseignement. 

Dans un premier temps, l’enseignant contractuel contacte le professeur titulaire et discute avec lui des derniers cours dispensés. Il étudie les chapitres suivants, les prépare et les enseigne aux élèves qui lui sont attribués. En plus des phases préparatoires au remplacement de l’enseignement titulaire, le professeur contractuel s’attribue toutes les autres missions laissées par le professeur régulier, à savoir : 

  • Donner des exercices et des devoirs à la maison aux élèves
  • Encourager la participation de chaque élève durant le cours
  • Suivre le progrès de chaque élève : noter les devoirs, écrire des commentaires et des informations sur leur évaluation
  • S’assurer de l’assiduité des élèves conformément aux règlements dans l’école
  • Surveiller les élèves et signaler tout incident ne respectant pas les règles

À la fin de sa mission, il rédige un compte-rendu à l’enseignant titulaire. Quelques fois, le professeur contractuel est aussi amené à contacter les parents d’élèves. 

Quelles sont les qualités requises afin de devenir professeur contractuel ?

Pour travailler en tant que professeur contractuel, il faut posséder à la fois des compétences techniques et des qualités personnelles. 

Il faut avoir une attestation d’aptitude physique délivrée par un médecin généraliste. Cette attestation affirme votre capacité à remplir pleinement vos futures missions de professeur contractuel. Votre casier judiciaire ne doit pas mentionner d’incidents liés à l’enseignement. D’ailleurs, il est préférable d’avoir un casier judiciaire vierge pour optimiser les chances de recrutement. 

Concernant les qualités d’un professeur contractuel, il est avant tout patient. Dans son quotidien, il interagit avec des élèves de différents âges qui sont plus ou moins difficiles à calmer. Instaurer le calme et l’ordre dans une salle de classe demande une grande patience pour l’enseignant. 

Il est aussi impartial. Il ne doit faire aucune distinction de statut, d’origine ou d’état physique vis-à-vis de ses élèves. Et surtout, l’enseignant contractuel est pédagogue. Il sait transmettre ses connaissances aux élèves clairement et active leur curiosité pour qu’ils participent plus en classe. 

Quelles formations suivre afin de devenir professeur contractuel ?

L’expérience n’est pas vraiment exigée pour accéder au métier de professeur contractuel. Il existe cependant un niveau de formation requis pour le degré d’enseignement où il veut postuler. 

Si l’aspirant professeur contractuel souhaite enseigner dans l’enseignement public général, il doit avoir au moins un diplôme de niveau bac + 3

S’il est dans l’enseignement technique ou professionnel, l’enseignant contractuel doit posséder soit un diplôme de niveau bac + 3, soit un diplôme technique, soit un CAP. Le professeur contractuel aura aussi besoin d’une expérience professionnelle dans la matière qu’il enseigne. 

Le professeur contractuel dans l’enseignement privé doit avoir un diplôme de niveau bac + 2 pour enseigner en primaire et de niveau bac + 3 minimum pour l’enseignement secondaire.

Quel est le salaire du professeur contractuel ?

Le salaire de l’enseignant contractuel dépend grandement de son niveau de formation. Il est d’environ 1 500 à 1 700 € pour un enseignant de niveau bac + 3. Mais il peut encore être supérieur selon les précédentes expériences du professeur. Il peut aussi recevoir des primes semblables à celui de l’enseignant titulaire. 

Dans le secteur privé en tant qu’enseignant suppléant, sa rémunération ne dépasse généralement pas les 1 500 € par mois. 

Quelles sont les évolutions possibles pour le professeur contractuel ?

Après six ans en tant qu’enseignant contractuel, il peut devenir enseignant à plein temps en obtenant un CDI, soit ne plus enseigner. Il peut aussi passer le concours de l’enseignement et devenir titulaire.