Risk manager

0

Les décisions prises par la direction d’une entreprise ne sont pas sans conséquence. Afin de limiter leurs impacts négatifs, le risk manager intervient pour mettre en avant toute son expertise. Découvrez en détail la fiche métier du risk manager. 

En quoi consiste le métier de risk manager ?

Risk manager

Le risk manager accompagne la direction d’une entreprise dans ses prises de décision financière et surtout stratégique. Il tend à limiter les incertitudes dans les différentes situations qui peuvent survenir. Mais comment procède-t-il ? 

Le travail d’analyse du risk manager se base sur des enquêtes et des recueils de données pour mieux quantifier l’impact de telle ou de telle activité sur l’entreprise. À partir de ses enquêtes, il établit un profil de risque général. Pour cela, le risk manager utilise les principaux indicateurs de risque ou KRI et met en place différents scénarios des conséquences d’une action.

Le résultat de ses analyses le conduit à adopter de nouvelles démarches pour le fonctionnement de l’entreprise. Il met à jour le système de gestion des risques de l’entreprise, surtout si la prochaine décision dans la direction engendre de grandes conséquences pour celle-ci. 

Ce système de gestion des risques comprend des contrôles quotidiens et des plans d’intervention stratégique prédisposés. Il est surtout mis en place pour limiter les risques et en cas de dommages inévitables, ce système le réduit grandement. 

En plus de la gestion des risques, le risk manager est un très proche collaborateur du département management de l’entreprise. Il leur conseille sur les risques internes et fortuits comme l’incendie, le vol ou le piratage informatique. 

Il est aussi fréquent de rencontrer le risk manager dans un établissement financier (comme une banque) et dans une entreprise d’assurance. Dans ce cas, le rôle du risk manager concerne surtout l’optimisation du rendement financier. Quelquefois, il joue aussi le rôle de négociateur dans les compagnies d’assurance. Mais c’est uniquement dans les plus importants contrats d’assurance.

Quelles sont les missions du risk manager ?

Les missions du risk manager permettent mitiger les risques et les dommages engendrés par une activité dans l’entreprise.

  • Audit des risques opérationnels de l’entreprise

Cet audit consiste à identifier tous les risques qui peuvent survenir et à les classer des plus importants au moins impactants. Cette mission implique aussi l’analyse des facteurs de risque de l’entreprise : lancement de produits, concurrence, contrat commercial…

  • Mise en place du plan de management des risques et opportunités

Il est surtout établi dans les zones ou les activités à grands risques, avec une directive bien définie. Dans cette mission, le risk manager réévalue les risques opérationnels et se met à la recherche de solution et même de nouvelles opportunités pour l’entreprise. 

Le risk manager suit de près les actualités économiques, mais aussi juridiques pour modifier en temps réel la politique de gestion des risques de l’entreprise. 

Quelles sont les qualités requises afin de devenir risk manager ?

Le risk manager a avant tout besoin d’avoir une vision objective de tous les événements qui se passent dans l’entreprise. Il analyse avec détail tous les facteurs de risques : le sens de l’analyse et de la synthèse est des qualités qu’il utilise tous les jours. Aussi, il est impartial, minutieux et rigoureux dans ses décisions. 

Côté compétences, le risk manager est un fin connaisseur en finance, en comptabilité et surtout en gestion. La manipulation des outils informatiques n’a aucun secret pour lui pour l’aider dans ses missions d’analyse. Il s’adapte à tous les types de situations et est très réactif vis-à-vis des informations qu’il reçoit et du fréquent changement sur le marché.

Ses talents en négociation et en communication vont faciliter grandement son travail, surtout s’il travaille pour une entreprise d’assurance. 

Quelles formations effectuer pour devenir risk manager ?

Une formation de longue durée est nécessaire pour maîtriser au mieux le métier de risk manager. Parmi les sujets que le risk manager doit étudier, il y a l’analyse des données, la gestion du risque, l’audit interne et la sécurité et assurance qualité. Puisqu’il travaille surtout le risque financier, les formations à privilégier pour lui sont :

  • Master analyse économique et gouvernance des risques
  • Master Science actuariel et financier en mention ingénierie des Risques
  • Diplôme en école de commerce
  • Diplôme d’ingénieur avec pour spécialisation la prévention des risques ou maîtrise des risques industriels
  • MSC Investment Banking and risk management
  • MBA management du risque : banque, finance, assurance

Quel est le salaire du risk manager ?

Le risk manager gagne un salaire très attrayant dès le début de sa carrière. Sa rémunération en début de carrière dépend grandement de son niveau de formation et de ses précédentes expériences. Elle peut varier de 2 800 à 4 000 € par mois. 

Avec l’expérience, un risk manager peut gagner jusqu’à 5 000, voire 7 000 € et plus par mois. D’autant plus qu’il est souvent récompensé et revalorisé sur ses résultats. 

Quelles sont les évolutions possibles pour le risk manager ?

Le risk manager connaît une évolution hiérarchique. Il commence en tant que risk manager junior et avec l’expérience devient risk manager senior. Il peut aussi prétendre à d’autres postes avec plus de responsabilités comme directeur de crédit, ingénieur HSE ou audit qualité

Il peut aussi monter sa boîte de gestion des risques après avoir acquis de l’expérience et de la notoriété. Il travaille alors comme consultant.