Webmestre

0

Même si le métier de webmestre n’est pas des plus récents, il fait tout de même partie des métiers d’avenir en lien avec les activités créées sur Internet. Aussi, si vous appréciez de travailler sur un écran d’ordinateur et que vous aimez créer du contenu, vous pourrez sans doute être intéressé par le métier de webmestre.

En quoi consiste le métier de webmestre ?

Webmestre

Pour faire le plus simplement possible, nous pouvons dire que le webmestre est la personne responsable de la gestion mais aussi du suivi d’un site internet de manière quotidienne.

Les missions d’un webmestre

Les missions d’un webmestre sont nombreuses et relativement techniques. Il s’agit notamment :

  • D’ajouter du contenu sur le site : mettre des vidéos, du contenu écrit ou également des contenus en audio. Pour ce faire, il peut réaliser lui-même l’ensemble de ces contenus ou bien il peut faire appel à des prestataires extérieurs qui se chargeront de la rédaction, de l’enregistrement ou du montage des vidéos par exemple.
  • Il gère les problèmes techniques qui pourraient faire dysfonctionner le site internet ; l’objectif étant de faciliter l’accès et de rendre l’accès au site le plus rapide possible.
  • Il assure le développement du site Internet lorsqu’il a un profil d’administrateur
  • Il assure le graphisme du site et donne à celui-ci une identité visuelle qui pourra être utilisée également sur les réseaux sociaux
  • Il met tout en œuvre pour assurer un bon référencement sur Google qui lui permettra d’avoir assez de trafic au quotidien
  • Il peut aussi installer des publicités, des liens affiliés ou une boutique en ligne afin de permettre la monétisation de ce site 

Quelles sont les qualités requises afin de devenir webmestre ?

Il est tout à fait évident au regard des missions que nous venons de décrire que le webmestre doit posséder un certain nombre de compétences et de connaissances s’il ne souhaite pas déléguer certaines des missions.

Il doit notamment :

  • Posséder de réelles capacités de rédaction pour pouvoir écrire des articles de blog qui pourront intéresser un large public. De ce fait, il doit avoir une culture et une connaissance suffisantes pour apporter un contenu de qualité qui sera recherché sur les moteurs de recherche
  • Avoir des compétences techniques pour enregistrer des vidéos ou des audios qui pourront intéresser le plus grand nombre. Des compétences dans le montage sont aussi absolument nécessaires pour offrir un contenu de qualité sans aucune coupure de son ou d’image
  • Connaître les langages du web comme HTML ou PHP ce qui pourra lui permettre de développer encore plus le site ou même de le réparer lorsque des blocages peuvent apparaître
  • Avoir des connaissances commerciales et en marketing lorsqu’il s’agit de mettre en place une stratégie pour attirer du trafic. C’est de cette manière qu’il deviendra possible de vendre les produits ou services qui figurent sur le site. Les connaissances en SEO sont dans ce cadre totalement indispensables.
  • Être autonome car très souvent le webmestre va recevoir une commande et devra travailler seul en prenant un certain nombre d’initiatives afin de faire avance le projet
  • Être créatif. Il est important de ne pas avoir le même contenu que tout le monde. L’originalité du contenu sera la base du succès d’un site
  • Être à l’écoute des attentes des clients pour faire le site qui correspond aux attentes de ceux-ci
  • Maîtriser les techniques d’infographie, les logiciels de bureautique ou de Publication Assistée par Ordinateur.

Quelle est la formation afin de devenir webmestre ?

Le métier de webmestre ne peut en aucun cas s’exercer sans aucune formation. Il convient donc d’acquérir des compétences assez transverses. Ce qui est possible avec l’obtention du BTS « service informatique aux organisations ». Mais, il est aussi possible de devenir webmestre avec un DUT « métiers du multi média et de l’internet ». 

Une licence professionnelle en communication, réseaux et télécommunication peut ensuite permettre d’aller plus loin dans l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques.

Enfin, un Master en communication, en informatique, en création numérique  ou même un diplôme d’ingénieur en informatique pourront permettre d’aller encore plus en avant dans l’acquisition de nouvelles compétences pour exercer le métier de webmestre.

Bien évidemment, nous sommes dans un secteur d’activité en plein développement et qui évolue sans cesse. Des formations continues seront donc nécessaires pour demeurer toujours à la pointe de la technologie et ainsi assurer un fonctionnement optimal du site internet.

Quel est le salaire d’un webmestre ?

Comme toujours le salaire va évoluer en fonction du niveau d’expérience et de notoriété du webmestre.

Un débutant commence à 1 900 euros bruts et le salaire peut atteindre les 4 000 euros en fin de carrière.

Quelles sont les évolutions possibles pour un webmestre ?

S’il commence le plus souvent en tant que salarié d’une entreprise, le webmestre peut très rapidement s’il le souhaite se mettre à son compte et ainsi travailler en tant que freelance. Charge à lui dans ce cas-là de se trouver les clients nécessaires.

Dans ce cadre, il devra donc mettre en place toutes les compétences commerciales et de marketing qui seront nécessaires.


Une fois installé et après avoir développé une réelle clientèle, il n’y aura plus aucune limite en termes de salaires.

Un webmestre pourra aussi déléguer un certain nombre de ses missions et ainsi s’orienter davantage sur des missions de coordination et de conduite de projets.