Agent de sécurité armé

0

Le métier d’agent de sécurité armé aussi appelé agent de surveillance renforcée (ASR) a connu un fort développement en France, à la suite des vagues d’attentat qui ont eu lieu sur notre territoire. Il est toujours très porteur en termes d’emploi.

Ce n’est pas toujours le cas, mais l’agent de sécurité a la possibilité d’être armé dans certaines circonstances précises et ainsi d’avoir un domaine de compétence élargi.

En quoi consiste le métier d’agent de sécurité armé ?

Agent de sécurité armé

Nous sommes ici en présence d’un métier très varié puisqu’il peut s’exercer dans des lieux publics comme les aéroports, les grandes administrations ou plus généralement les lieux dans lesquels il y a des importants rassemblements de population.

A côté des forces de l’ordre, les agents de sécurité ont pour rôle de faire respecter la sécurité pour assurer la tranquillité des personnes.

Les missions d’un agent de sécurité armé

Bien évidemment, c’est la prévention des risques qui est au centre du métier d’agent de sécurité armé. Le plus souvent, le simple fait qu’il y ait un ou deux agents de sécurité sur un site va suffire à en assurer la sécurité. Mais, il peut aussi arriver dans certaines circonstances qu’il doive appeler les forces de l’ordre (police ou gendarmerie) afin d’éviter que la situation tendue ne s’aggrave et qu’il y ait des débordements.

Enfin, il peut arriver dans des cas extrêmes que les agents de sécurité armés interviennent directement parce que la situation ne peut plus attendre au regard de l’urgence qui est constatée.

L’agent de sécurité peut aussi faire du contrôle d’accès (vérification de badges par exemple) à certains lieux comme des bâtiments publics notamment. Mais, il peut aussi travailler dans la télésurveillance et ainsi assurer la situation de biens et personnes en étant en lien étroit avec des caméras de surveillance.

Quelles sont les qualités requises afin de devenir agent de sécurité armé ?

Un agent de sécurité et encore plus un agent de sécurité armé, doit être calme et particulièrement attentif à toutes les situations qui se passent. Il faut de ce fait être particulièrement concentré dans les missions de contrôle notamment.

Un bon agent doit aussi parfaitement bien respecter les ordres et les instructions de sa hiérarchie qui peut parfois être en possession d’informations supplémentaires qui peuvent expliquer que telle ou telle décision soit prise dans certaines circonstances tout à fait particulières.

Pour être un bon agent de sécurité, il faut aussi savoir parfaitement gérer les conflits mais aussi être capable d’informer et de rassurer les visiteurs d’un site très fréquenté.

Pour être un bon agent de sécurité, il faut avant tout être une femme ou un homme de dialogue afin d’éviter que certaines situations tendues ne s’enveniment parfois.

Enfin, il est absolument indispensable de posséder une très bonne condition physique car il arrive que les journées de travail soient très longues et ce d’autant plus que le métier d’agent de sécurité s’exercice quasi exclusivement en position debout.

Quelle est la formation afin de devenir agent de sécurité armé ?

Le métier d’agent de sécurité peut s’exercer sans diplôme, mais pour l’exercer il faut être détenteur d’une carte professionnelle qui est délivrée par la Préfecture ce qui veut notamment dire que le casier judiciaire de la personne est vierge ce qui semble évident lorsque l’on doit faire respecter un certain nombre de règles.

Une fois la carte professionnelle obtenue, il convient de réaliser une formation qui sera validée par un certificat de qualification professionnelle d’agent de sécurité.
Bien évidemment, être titulaire du CAP agent de prévention et de sécurité peut être très utile, tout comme le bac professionnel « sécurité et prévention ».

Afin de pouvoir être armé, il faut de plus obtenir un double agrément du procureur de la République et du préfet. Dans ce cadre, il convient d’ailleurs de prêter serment. Enfin, des formations continues et régulières sur des stands de tir sont obligatoires. Ces formations sont le plus souvent réalisées par des policiers nationaux ou municipaux. Être détenteur d’une arme n’est pas anodin, il convient donc que cet outil de travail soit pris très au sérieux. C’est pour cette raison qu’il est aussi important de suivre des formations sur les conditions dans lesquelles il est possible d’utiliser son arme de service.

Il ne faut d’ailleurs pas oublier qu’au-delà des armes à feu il existe d’autres moyens de défense comme le tonfa ou les bombes lacrymogènes notamment qu’il ne faut pas utiliser n’importe comment ni dans n’importe quelles conditions.

Quel est le salaire d’un agent de sécurité armé ?

Le salaire d’un agent de sécurité est d’environ 1650 euros bruts pour commencer, mais il peut monter bien au-delà en fonction de l’employeur et des conditions de travail qui vont exister. Bien évidemment dans le secteur de la sécurité, il y a de nombreuses heures supplémentaires et surtout des heures réalisées de nuit ou pendant des dimanches ou des jours fériés ce qui peut permettre de faire augmenter le salaire de manière très significative. Il en sera de même pour celles et ceux qui auront la possibilité d’exercer des missions à l’étranger souvent bien mieux rémunérées qu’en France.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Le fait d’exercer le métier d’agent de sécurité armé permet d’acquérir un grand nombre de compétences qu’il va être possible d’utiliser dans bien d’autres professions.
Tout d’abord, cela peut ouvrir les portes de certains concours de la fonction publique comme les métiers de gardien de la paix, garde du corps ou encore de gendarme ; il est également possible d’imaginer une carrière en tant que surveillant pénitentiaire. Pour toutes ces professions, il sera nécessaire dans un premier temps de se préparer aux épreuves des concours tout en sachant qu’un agent de sécurité possède un certain nombre de compétences qui sont totalement transférables. Notez que de plus en plus de concours sont organisés et que cela permet de s’offrir de véritables opportunités en termes de carrière dans le secteur public.

Il est aussi possible de se spécialiser dans certains secteurs assez porteurs comme maitre-chien ou la sécurité incendie par exemple.

Bien évidemment, comme dans toute profession, il peut aussi être envisagé de se tourner vers des postes d’encadrement et ainsi de diriger des agents de sécurité et de les faire profiter de votre expérience. Mais également pourquoi pas de créer sa propre entreprise de sécurité.