Assistant de justice

0

Les métiers du droit vous intéressent tout particulièrement et vous avez le souhait de travailler auprès d’un ou plusieurs magistrats. Si tel est le cas, vous trouverez des informations qui devraient vous intéresser dans cette fiche métier d’assistant de justice. Ce métier est d’autant plus intéressant qu’il se trouve entre l’emploi et la formation, ce qui est plus qu’intéressant pour un étudiant en droit motivé.

En quoi consiste le métier d’assistant de justice ?

Les assistants de justice sont en fait des collaborateurs de magistrats. Ceux-ci leur confient une partie de leur travail préparatoire sur un certain nombre de dossiers. Ils soulagent ainsi le magistrat d’un certain nombre de tâches chronophages.

Les missions d’un assistant de justice

Il faut savoir tout d’abord que l’assistant de justice est un agent contractuel, non titulaire de la fonction publique d’État. Il est recruté à temps partiel (entre 60 et 80 heures par mois). Il s’agit en fait d’une fonction qui permet en général de financer les études d’un étudiant en faculté de droit qui prépare un Master ou un Master 2.

L’assistant de justice est susceptible de travailler auprès différentes catégories de magistrats dans l’ensemble des tribunaux qui existent dans notre système judiciaire (tribunaux judiciaires et tribunaux administratifs).

Les missions d’un assistant de justice sont les suivantes : 

  • Il doit réaliser des recherches de textes de lois ou de jurisprudences (décisions de justice passées) afin de préparer au mieux les décisions de justice qui vont être rendues par le magistrat
  • Il est amené à rédiger des notes explicatives en vue de faciliter la prise de décision ou l’orientation des débats en fonction de la matière qui est traitée
  • Il peut être amené à rédiger des projets de réquisitoires
  • Enfin, l’assistant de justice peut aussi être amené à gérer les courriers qui peuvent parvenir au tribunal de la part des justiciables : orientation en fonction des affaires qui sont traitées par le magistrat auprès duquel travaille l’assistant de justice

Quelles sont les qualités requises afin de devenir assistant de justice ?

Le métier d’assistant de justice nécessite de détenir des compétences professionnelles importantes, mais aussi un certain nombre de qualités personnelles. Elles sont d’ailleurs communes à toutes les personnes qui travaillent dans le milieu de la justice et du droit

  • L’assistant de justice doit tout d’abord travailler avec beaucoup de rigueur ; la matière juridique ne s’improvise pas
  • Il doit être curieux et apprécier de ce fait d’effectuer des recherches juridiques de manière régulière
  • Il doit être discret en ce qui concerne les affaires judiciaires sur lesquelles il peut être amené à travailler ; l’assistant de justice est soumis au secret professionnel dont le non-respect peut être puni pénalement.
  • Bien évidemment, l’assistant de justice doit posséder de réelles connaissances en matière juridique, faute de quoi il ne pourra pas être très utile au magistrat
  • Il doit aussi posséder des qualités rédactionnelles réelles avec un langage juridique totalement adapté
  • L’assistant de justice doit être particulièrement honnête et posséder un casier judiciaire vierge
  • Enfin, l’assistant de justice doit avoir une réelle force de travail pour lui permettre de travailler quelques heures par semaine, tout en poursuivant ses études supérieures à la faculté de droit

Quelle est la formation afin de devenir assistant de justice

Pour devenir assistant de justice, il faut au minimum poursuivre ses études de droit au niveau du Master.

Il peut s’agir d’un Master en droit privé (droit civil, droit des affaires, droit de l’immobilier par exemple) ou d’un Master de droit public pour travailler au sein des tribunaux administratifs.

Quel est le salaire d’un assistant de justice ?

S’agissant d’un travail à temps partiel en tant que non titulaire de la fonction publique d’État, le salaire correspond à des vacations horaires ce qui peut permettre de toucher un salaire net qui va être compris entre 400 et 500 euros par mois.

Quelles sont les évolutions possibles pour un assistant de justice ?

Le fait de travailler en tant qu’assistant de justice pendant, en principe, deux ans va permettre d’acquérir des compétences professionnelles et des connaissances juridiques d’un très bon niveau.

Ainsi, l’assistant de justice sera prêt à passer un cap et ainsi à devenir avocat ou magistrat par exemple. Il lui faudra pour cela compléter son diplôme universitaire avec la réussite à un concours.

Mais l’assistant de justice, s’il le souhaite, pourra aussi travailler en tant que juriste dans une entreprise de droit privé, dans une association mais aussi dans une collectivité territoriale par exemple. Dans cette hypothèse, les matières sur lesquelles évoluer sont très nombreuses : droit des contrats, droit des brevets ou de la propriété intellectuelle par exemple.