Proviseur

0

Si vous souhaitez travailler pour l’éducation nationale, mais sans forcément être professeur, il est tout à fait possible pour vous d’exercer le métier de proviseur. Il s’agit d’un métier de gestion et de management

C’est de celui-ci dont nous allons parler dans cette fiche métier.

En quoi consiste le métier de proviseur ?

Proviseur

D’une manière générale, nous pouvons dire que le proviseur est celui qui a pour rôle de diriger un établissement scolaire du secondaire : un collège ou un lycée.

Les missions d’un proviseur

Comme dans la plupart des postes de direction d’un établissement, il est possible de dire que le métier de proviseur contient un très grand nombre de missions quotidiennes. Il s’agit notamment :

  • De superviser l’organisation générale de l’établissement scolaire dont il a la charge. Il doit notamment assurer l’ensemble de la logistique et diriger l’équipe qui doit la mettre en place
  • Il doit gérer les commandes et les attributions de fournitures scolaires de tous genres ce qui représente une activité très importante dans un établissement scolaire, avec souvent un très grand nombre d’élèves
  • D’encadrer l’ensemble des personnes qui composent les services administratifs : la comptabilité, les affaires scolaires, ou l’accueil notamment. Dans ce cadre, le proviseur supervise les inscriptions des nouveaux élèves
  • Le proviseur doit gérer le budget de fonctionnement et d’investissement de l’établissement dans, le plus souvent, un cadre financier très restreint. Il doit faire preuve d’anticipation et de la plus grande rigueur
  • Il encadre les enseignants dont il est le supérieur hiérarchique. A ce titre, il a pour rôle de s’occuper de l’animation pédagogique de l’ensemble du lysée ou du collège. Il veille aussi à ce que les relations entre les élèves et leurs professeurs soient les plus positives possibles.
  • Le proviseur est aussi l’interface avec les parents des élèves qu’il peut être amené à recevoir dans l’hypothèse d’une situation particulièrement problématique ou dans le cadre d’une future orientation.
  • Le proviseur doit mettre en œuvre le meilleur environnement possible pour que les élèves puissent acquérir le meilleur savoir possible
  • Il veille aussi à ce que les conditions de travail du personnel soient les meilleures qu’il soit
  • Le proviseur est aussi le garant de l’hygiène et de la sécurité dans les établissements scolaires, notamment en cas de crise sanitaire et pendant les périodes de diffusion de maladies saisonnières
  • Le proviseur doit enfin développer des partenariats pour ainsi faire venir des personnes extérieures à l’établissement pour enrichir le savoir de l’ensemble des élèves

Quelles sont les qualités requises afin de devenir proviseur ?

Les missions d’un proviseur sont très nombreuses et elles nécessitent de ce fait un très grand nombre de compétences et de connaissances. Il doit notamment :

  • Connaître les règles de la comptabilité publique afin de préparer et de gérer au plus juste le budget dont il va pouvoir disposer
  • Être un manager de haut niveau, car il va être amené à gérer des personnels techniques, des personnels administratifs mais également des enseignants ce qui n’a rien de simple. Ceci d’autant plus que le personnel technique ne relève pas de la fonction publique d’État mais de la région ou du département.
  • Faire preuve de rigueur, car les missions administratives, comptables ne permettent aucun laisser aller
  • Faire preuve de disponibilité, car il n’est pas rare de devoir rencontrer les parents des élèves après avoir déjà réalisé une journée entière de travail
  • Être innovant, car l’éducation nationale doit se réinventer et il est donc très important de mettre en place des organisations et des activités nouvelles de manière très régulière 
  • Faire preuve de pédagogie pour expliquer aux élèves et parfois même au personnel enseignant des règles de fonctionnement qui peuvent parfois ne pas plaire ou déranger.

Quelle est la formation afin de devenir proviseur ?

L’accès aux fonctions de proviseur est possible pour les enseignants après qu’ils aient enseigné au moins pendant 5 ans. Il faut de plus réussir un concours de catégorie A pour pouvoir par la suite être nommé sur le poste en question.

Pour rappel un enseignant doit déjà avoir réussi un concours de catégorie A qui peut passer après avoir obtenu un Bac+5 pour pouvoir avoir le droit d’exercer son métier.

Quel est le salaire d’un proviseur ?

En tant que fonctionnaire de la fonction publique d’État, le proviseur est rémunéré sur la base d’un traitement indiciaire brut et de primes.

Le montant de la rémunération évolue avec le point d’indice et l’ancienneté. Lorsqu’il débute le proviseur est rémunéré sur la base d’un traitement de 2 250 euros bruts pour terminer aux alentours de 5 000 euros bruts en fin de carrière.

Le salaire peut être complété par certaines bonifications en fonction de l’établissement et de sa zone géographique. Mais le proviseur peut aussi bénéficier d’indemnités de fonctions, de responsabilités et de résultats.

Quelles sont les évolutions possibles pour un proviseur ?

Le corps des proviseurs est composé de plusieurs grades. Dans sa carrière le proviseur peut occuper les grades de proviseur seconde classe, proviseur première classe et proviseur hors classe. Bien évidemment, le niveau de rémunération évolue avec le grade.

Après quelques années, il est tout à fait possible à un proviseur de devenir inspecteur d’une académie de notre pays.

Il est aussi tout à fait possible à un proviseur de quitter la fonction publique dans le cadre d’une démission ou d’un détachement et d’aller, par exemple, travailler dans le secteur privé sur les mêmes fonctions ou sur des missions différentes.