Conseillère en image

0

Avoir une apparence et un comportement impeccable peut être un grand atout dans de nombreux domaines et peut ouvrir un bon nombre de portes. Toutefois, soigner son image n’est pas toujours évident. C’est pourquoi certaines personnes, appelées conseillères en image, en font leur métier. Découvrez ici ce qu’il y a à savoir à ce propos.

En quoi consiste le métier de conseillère en image ? 

Conseillère en image

Le métier de conseillère en image, connu également sous le nom de consultant en image, coach de l’image ou encore conseillère en image personnelle et communication, a été récemment inventé aux États-Unis. Il consiste principalement à aider des clients à soigner leur apparence, notamment en donnant des conseils sur le style de coiffure, de maquillage ou de tenue adapté à leur morphologie et à leur caractère.

Un coach de l’image peut être amené à travailler avec de nombreux types de clients. Généralement, ce sont les hommes politiques, les célébrités ainsi que les dirigeants d’entreprise qui font appel à une consultante en image. Il en est ainsi lorsque ces derniers doivent faire une apparition devant le public, à l’occasion d’un meeting, d’un discours important, d’une émission TV…

Une conseillère en image personnelle et communication peut également avoir comme client des candidats à un emploi. En effet, elle peut améliorer la chance de ses clients en leur assurant un parfait impact visuel et en les aidant à avoir le maximum de confiance en eux-mêmes. 

En outre, certaines entreprises peuvent engager une conseillère en image pour donner une meilleure visibilité à leur marque ou à l’entreprise tout entière. 

Quelles sont les missions d’une conseillère en image ? 

Dans le but de faire de son client une personne attrayante et épanouie professionnellement et personnellement, une conseillère en image doit se charger de plusieurs missions. Il s’agit entre autres :

∙         De s’entretenir avec son client pour le connaître et pour découvrir les objectifs de ce dernier. C’est également lors de cette première entrevue que la conseillère en image détermine ce qu’il y a à changer ou à améliorer chez son interlocuteur. 

∙         D’améliorer l’apparence de son client en lui donnant des conseils sur son make-up, sa coiffure ainsi que son style vestimentaire. Pour cela, le coach de l’image oriente son client vers d’autres professionnels comme un coiffeur, un coach sportif, un styliste, une esthéticienne… Il est à noter que la conseillère en image doit collaborer avec ces derniers afin d’assurer un meilleur résultat pour son client. 

∙         D’adopter la stratégie adéquate pour re-booster l’assurance et la sûreté de la personne qui a besoin de ses services. La conseillère en image doit alors aider son client à gérer ses émotions, à améliorer sa gestuelle ainsi que son élocution. 

Les qualités requises pour devenir conseillère en image

Pour mener à bien ses missions, la conseillère en image doit avoir certaines qualités :

∙         Le sens de l’écoute et de l’observation : ces qualités sont en effet nécessaires afin de déterminer les attentes et les besoins de son client 

∙         La bienveillance est également requise étant donné qu’il doit constamment être en contact avec plusieurs types de personnes. Pour cela, il doit faire preuve d’indulgence, de courtoisie et d’empathie. Aussi, la conseillère en image ne doit pas juger son client.

∙         La créativité : c’est une qualité indispensable pour pouvoir parfaire l’apparence d’une personne, d’une entreprise, ou encore d’une marque. Il doit pouvoir inventer différents styles afin d’apporter une touche d’originalité. 

∙         La parfaite connaissance des domaines qui ont un lien avec son travail est aussi un grand avantage. Il en est par exemple de la tendance en matière de coiffure, de maquillage, de vêtement ou d’accessoire de mode… Il doit également être expert en colorimétrie, tout comme il doit connaître différents techniques de communication verbale ou non verbale. 

∙         La disponibilité et la réactivité doivent également être des qualités inhérentes à une conseillère en image. En effet, dès qu’elle est engagée par un client, elle doit être libre pour l’accompagner dans des boutiques de vêtements et de chaussures, chez un styliste, dans des salles de sport, ou dans d’autres endroits. Aussi, elle doit être rapide lorsqu’elle propose des styles à adopter à son client. 

∙         Et enfin, la conseillère en image personnelle et communication doit toujours avoir une apparence qui reflète son métier. Il doit non seulement gagner la confiance de son client, mais il doit aussi être un exemple. 

Les formations afin de devenir conseillère en image

Pour embrasser le métier de conseillère en image, aucun diplôme d’État n’est encore disponible. Mais le plus souvent, ce sont les stylistes, les coiffeurs, les maquilleurs ainsi que les esthéticiens qui se reconvertissent en coach de l’image. Il est donc conseillé d’avoir un CAP Esthétique Cosmétique ou un CAP coiffure avant de suivre une formation pour devenir conseillère en image. Plusieurs écoles privées proposent une telle formation et le sanctionnent d’un certificat. 

Aussi, une conseillère en image doit également connaître les bases de la communication. Et enfin, maîtriser une langue étrangère et avoir de l’expérience professionnelle sont des atouts considérables pour accéder facilement à ce métier. 

Quel est le salaire d’une conseillère en image ? 

Le salaire d’une conseillère en image n’est pas fixe puisqu’il dépend en grande partie de la notoriété et du type de clientèle qui l’engage. Par ailleurs, il n’existe pas de grille de rémunération qui l’encadre. 

Le salaire mensuel minimum d’un coach de l’image est de 1200 € (pour les débutants) et peut atteindre jusqu’à 3000 € par mois. Évidemment, les conseillères en image les plus célèbres qui sont engagées par des VIP gagnent beaucoup plus. 

Quelles sont les évolutions possibles ? 

Si elle ne travaille pas dans une agence de communication, la conseillère en image peut bosser en freelance. C’est dans ce dernier cas qu’elle peut évoluer en agrandissant son entreprise. Autrement dit, le coach de l’image doit développer sa clientèle et tenter de décrocher de gros contrats. Aussi, elle peut ouvrir sa propre agence de conseil en image.