Métiers secteur mécanique

Le secteur de la mécanique réunit d’innombrables branches de métiers. L’exercice de cette profession ne se résume pas au seul cadre de la réparation mécanique automobile. Le spécialiste en ingénierie mécanique intervient dans l’industrie automobile, navale et aéronautique.

De même, ses compétences sont sollicitées dans des domaines comme : le génie industrielle, l’industrie aérospatiale et la robotique.

Vous cherchez le job de rêve dans le secteur de la mécanique, découvrez nos fiches métiers dans le secteur de la mécanique.

L’essentiel à savoir sur le métier dans le secteur de la mécanique

L’ingénierie mécanique réunit l’ensemble des disciplines relatives à la mécanique aussi bien sur le plan physique (principe des mouvements) que sur le plan technique (loi des mécanismes). La mécanique connaît un champ d’application très large allant de la conception d’un modèle à son recyclage en passant par son développement et par sa maintenance.

Le secteur mécanique comprend 4 grandes ramifications à savoir :

  1. La mécanique légère et lourde,
  2. La mécanique de précision,
  3. L’électromécanique (combinaison entre moteurs et appareils électriques),
  4. La mécatronique : combinaison entre dispositifs, machines et appareils électroniques.

L’ingénierie mécanique fait intervenir de nombreuses disciplines dont particulièrement :

  • La conception : dessin industriel, analyse fonctionnelle, conception informatisée.
  • La mécanique : mécanique des fluides (hydrostatique, hydrodynamique, aérodynamique), statique, cinématique, dynamique, etc.
  • La mécanique appliquée en ingénierie du bâtiment.
  • La construction mécanique.
  • L’industrialisation.
  • L’automatisation.
  • La métrologie.

Quel que soit le domaine dans lequel il s’est spécialisé, l’ingénieur en mécanique est ainsi appelé à :

  • Opérer des recherches dans un domaine de la mécanique pour concevoir un prototype spécifique.
  • Concevoir, réparer et entretenir les machines.

En fonction du domaine de spécialisation d’un ingénieur en mécanique, celui-ci peut occuper différents postes :

  • Mécanicien réparateur automobile,
  • Mécanicien de course automobile,
  • Mécanicien d’aéronefs,
  • Mécanicien industriel,
  • Mécanicien de trains,
  • Chef mécanicien de navire, etc.

Les emplois dans le secteur de la mécanique

Les emplois dans le secteur de la mécanique sont nombreux et varient en fonction du domaine dans lequel on s’est spécialisé. Il en est ainsi des postes suivants :

  • Aérodynamicien, ‎
  • Concepteur de parc d’attractions,‎
  • Horloger,
  • Mécanicien automobile,
  • Mécanicien d’aéronefs,
  • Mécanicien aérospatial,
  • Mécanicien de navire,
  • Mécanicien de locomotive,
  • Mécanicien industriel,
  • Mécanicien d’engins et d’équipements de construction,
  • Mécanicien robotique,
  • Micro-mécanicien,
  • Poly-mécanicien.

Métiers dans le secteur de la mécanique : niveau de salaire

Le niveau de salaire dans le secteur de la mécanique évolue par rapport aux compétences et en fonction de l’expérience. Celui-ci tient aussi compte du diplôme obtenu. Ainsi, pour un Aérodynamicien, le salaire brut mensuel s’articule autour de 2800 € en France. Et de même pour le cas d’un horloger.

Le mécanicien automobile, quant à lui, perçoit entre 2500 et 4600 € en fonction de la qualification et de l’expérience. Le salaire mensuel moyen d’un mécanicien d’aéronef s’établit à 3000 €. Un mécanicien aérospatial perçoit environ 50 000 € par an (pour les ingénieurs les plus expérimentés). L’ingénieur mécanique spécialisé en automatisme et en robotique perçoit entre 2167 et 3750 €.

Secteur de la mécanique : les compétences clés

Quel que soit le domaine dans lequel on souhaite exercer en mécanique, il existe des compétences clés qui sont transversales à tous les profils (donc quel que soit le poste visé) :

  • Connaissances en sciences mécaniques,
  • Solides compétences en dessin industriel,
  • Inventivité,
  • Ingéniosité,
  • Capacité d’analyse.