Auxiliaire de vie à domicile

0

Si vous voulez vous mettre au service des personnes âgées ou encore des personnes en situation de dépendance, le métier d’auxiliaire de vie à domicile pourrait vous intéresser. Vous serez un acteur essentiel dans la vie de ces personnes. Découvrez dans les lignes qui suivent ce que vous devez savoir au sujet de ce métier.

En quoi consiste le métier d’un auxiliaire de vie à domicile ?

Auxiliaire de vie à domicile

Le métier d’un auxiliaire de vie à domicile consiste à assister et à aider les personnes dépendantes comme les personnes âgées ou encore les personnes en situation de handicap. Grâce à l’auxiliaire de vie à domicile, ces personnes pourront combler leur manque d’autonomie et continuer à vivre dans leur domicile au lieu d’un hébergement dans un établissement spécialisé.

Quelles sont les missions de l’auxiliaire de vie à domicile ?

Les missions de l’auxiliaire de vie à domicile sont nombreuses. Son but principal est d’épargner un placement dans un établissement spécialisé (maison de retraite, etc.) à une personne dépendante ou en perte d’autonomie. 

Pour ce faire, l’auxiliaire de vie à domicile se déplace dans le domicile de ses clients pour les aider dans les tâches quotidiennes. C’est aussi un professionnel qui joue le rôle de rempart contre l’isolement. Un auxiliaire de vie à domicile veille également sur la santé de ses clients, même s’il ne peut pas effectuer d’actes médicaux. 

Apporter son aide dans la réalisation des tâches quotidiennes

Une personne dépendante, en perte d’autonomie, ne peut pas effectuer seule les tâches quotidiennes. Elle a besoin d’aide et c’est l’une des missions d’un auxiliaire de vie à domicile. Ce professionnel peut se déplacer et aider une personne dépendante en fonction du degré de la perte d’autonomie. 

Il peut par exemple aider son client à préparer son repas, à nettoyer et ranger la maison, etc. Il peut aussi apporter son aide dans la réalisation de démarches administratives par exemple. Si la perte d’autonomie est élevée, l’auxiliaire de vie à domicile peut être amené à aider son client à faire sa toilette, à s’habiller, à s’alimenter, etc. 

Jouer le rôle de rempart contre l’isolement

L’auxiliaire de vie à domicile est également un professionnel à solliciter pour éviter l’isolement d’une personne âgée ou d’une personne en situation de handicap. Grâce à la présence de ce professionnel, les personnes dépendantes ou en perte d’autonomie seront à l’abri de la solitude.

L’auxiliaire de vie à domicile peut distraire son client, lui parler, l’aider à choisir ses tenues, etc. Il sera en quelque sorte un ami pour la personne qu’il aide. 

Veiller sur la santé de ses clients

Un auxiliaire de vie à domicile ne peut pas effectuer d’actes médicaux, mais il peut quand même surveiller l’état de santé de la personne qu’il doit aider. Étant donné qu’il passe du temps régulièrement chez cette personne, il peut déceler facilement une perte de capacité, des difficultés qui peuvent être liées à des problèmes de santé, etc. Il pourra prévenir la famille en cas de problème ou de situation inquiétante. 

À noter qu’un auxiliaire de vie à domicile n’est pas présent en permanence au domicile d’un client. D’ailleurs, il doit parfois assurer ses missions auprès de plusieurs foyers par semaine. L’auxiliaire reste quelques heures chez un client pour l’aider, l’assister, l’accompagner, etc. La durée de ses interventions dépend de la nature des tâches qu’il doit réaliser ainsi que du degré de dépendance de la personne qu’il doit aider. 

En tout cas, les horaires de travail peuvent aller de 6h30 du matin à 22h le soir. L’auxiliaire de vie à domicile travaille aussi les week-ends et les jours fériés en général. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir auxiliaire de vie à domicile

L’auxiliaire de vie à domicile est un professionnel qui doit avant tout aimer le contact humain. Il faut ensuite avoir un excellent sens de l’écoute et de l’empathie. Outre ces points, le métier nécessite aussi une bonne condition physique vu les horaires de travail et les tâches qu’un auxiliaire de vie à domicile doit faire. Le métier nécessite également de la discrétion. Vous devez aussi faire preuve de respect en toute circonstance. 

Quelles formations effectuer pour devenir auxiliaire de vie à domicile

Pour devenir auxiliaire de vie à domicile, il faut avoir un diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social ou DEAES qui remplace le DEAVS ou diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ainsi que le DEAMP ou diplôme d’État d’aide médico-psychologique. 

La formation ne requiert aucun niveau ou diplôme particulier. Il faut juste effectuer des épreuves d’admission. Ces épreuves comprennent en général un questionnaire d’actualité et un entretien de motivation. Les candidats doivent ensuite suivre une formation théorique et une formation pratique qui se déroulent pendant 12 à 24 mois. 

Quel est le salaire d’un auxiliaire de vie à domicile

Le salaire d’un auxiliaire de vie à domicile dépend du degré de perte d’autonomie de ses clients, des tâches qu’il doit réaliser et des horaires de travail. En moyenne, ce professionnel touche entre 1 100 à 1 600 € par mois

Quelles sont les évolutions possibles pour l’auxiliaire de vie à domicile

Le diplôme d’État DEAES d’un auxiliaire de vie à domicile lui permet de devenir également un accompagnateur de vie en structure collective ou un accompagnateur à l’éducation inclusive à la vie ordinaire. Vous pouvez donc opter pour ces métiers pour une évolution de carrière. 

Après, vous pouvez aussi vous tourner vers des métiers comme assistant de vie aux familles par exemple. Si vous avez le temps de continuer vos études, il vous est possible de viser des postes comme secrétaire médicale, secrétaire assistant médico-social ou encore aide soignant par exemple.